« Un grand merci et poursuivons dans cette voie ! »

Les grandes lignes de l’enquête de satisfaction du CAFA RSO

 

11% de nos membres actifs ont participé à la consultation des membres organisée de fin novembre à début décembre. Des taux de retour aussi faibles sont très courants dans le domaine associatif. Néanmoins, on peut constater, étonnamment, une certaine représentativité dans la composition des réponses. Cela vaut pour la nationalité ou le choix de la langue de réponse (35% en allemand, 65% en français), le sexe (26% de femmes, 74% d’hommes), l’âge des participants (23% de 40 à 50 ans, 35% de 50 à 60 ans, 42% de plus de 60 ans) et la profession (42% d’entrepreneurs indépendants et 26% de managers), qui sont assez proches de la répartition globale des membres.

Ainsi les réponses à l’enquête nous paraissent représentatives.

Commençons par le « nerf de la guerre », à savoir le porte-monnaie : la grande majorité des membres estime que la contribution annuelle du CAFA RSO est tout à fait appropriée (90%). Près de 10% d’entre eux se sont même prononcés en faveur d’une augmentation. Environ 35% des membres ont connu le club par le bouche à oreille, 13% par Internet, 13% par des manifestations du club et 39% ne se souviennent plus. Deux des fondateurs de 2005 ont également participé à l’enquête et n’ont donc pas pu répondre à cette question !

La grande majorité des membres associe le CAFA RSO à la coopération franco-allemande, ce qui n’est pas vraiment surprenant. Nos invitations et les informations préalables sur nos manifestations atteignent un niveau de satisfaction de 83 points. Près de 100% des réponses mentionnent une préférence pour la communication par e-mail. La satisfaction pour nos évènements est de 81% et les thèmes sélectionnés sont approuvés à 79%. Le networking après les évènements est moins positivement perçu. Tous les membres sont naturellement appelés à s’impliquer activement dans ce domaine.

Dans l’ensemble, nos événements ont donc été jugés « bons ». On observe une tendance à ce que des membres « de la première heure » semblent plutôt un peu moins convaincus. Avant, tout était mieux, comme chacun sait !

Un mix de rencontres virtuelles et d’événements en présentiel est généralement considéré comme idéal, ces derniers ne devant pas se trouver à plus de 50 km de Strasbourg (55%), tandis que 39% des membres accepteraient des distances supérieures. L’organisation de webinaires et de diners communs a été recommandée pour de nouvelles activités du club. 

L’accessibilité du Comité du club n’a obtenu que 73% d’avis positifs : il y a là matière à faire mieux. Mais cela ne change heureusement rien au fait que plus de 90% des membres recommanderaient le club. 

Les médias sociaux et la page d’accueil du site jouent un rôle moins important pour la communication entre les membres. Toutefois, ils sont considérés comme importants pour l’adhésion de nouveaux membres. Il est souhaité que la presse parle davantage de nous. 

Les questions ouvertes de notre enquête donnent lieu, comme on pouvait s’y attendre, à des suggestions très variés. Une grande compréhension a été exprimée pour les contraintes liées au Covid, et les aspects positifs des conférences en vidéo ont été soulignés. 

Des week-ends thématiques avec des excursions dans d’autres villes (pour lesquels des contributions supplémentaires seraient acceptables) et la publication d’un agenda (virtuel) pour documenter plus durablement de nos activités sont proposés pour « le monde d’après » 

Le comité est très flatté par des déclarations telles que : « Continuer comme avant », « Continuer, être dynamique, ambitieux, positif », et par cette  évaluation qui résume le tout :  « Toller Verein zum deutsch-französisch Austausch »,  auquel s’associe un « merci cordial ».  

Le Comité est heureux de transmettre ceci à tous les membres qui ont participé à l’enquête. Nous continuerons à faire de notre mieux pour accélérer la coopération sur le Rhin !

 

Connexion

Rechercher

Newsletter